| bio : brome band's biography / la biographie de brome
Toute les infos et biographie du groupe brome. Influences, historique, intention, enregistrement. The biography of the band brome. The story & recordings.
brome, groupe, band, biography, biographie, musique
50472
page,page-id-50472,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.3,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.4,vc_responsive

Bio

The brome is a chimical element which can be found in a red-grey caustic paste form. A simple corps widely present in the nature. Two definitions which accord themselves to mark the inspirations of the music from brome, alias Timothée Demoury. The sonority of the word pleases him to very much, enormously.

 

As a real music fan brome found first his inspirations in the US indie rock and the post-rock from the 90s from Chicago to Louisville, and then in the great classics and the old american country-folk from the first part of the 20th century, Timothée makes up one’s mind, with this project, to tame his mothers language, the french.

brome picture

brome

A way of playing electric guitar with clean or distortion sound lays down a melodic music, teinted of minimalism and rythmic deviances. Around the guitars, the other instruments tissent a singular universe, a modern music where rock, folk and are confronting. The voice scands or sings direct texts, which are sometimes grave, delimiting the outlines of a dreamlike universe. Some family stories and childhood rememberings, a new relationship, a strange dream, the Loire river, some new relationships, some landscapes and cities, a couple who goes wrong, a party on the water, a transformation, some meetings, a strange siren rejoining the see, the intrusion of the news in the daily life, a strange garten in movement, a far away relationship, the birth of the ghosts, a god some gods and humen, the melancoly… are some themes accosted in a poetic scenery, almost cinematographic.

Paar songs is the last brome’s EP. Paar songs can mean « few songs » or « a couple of songs » but the word paar evoques too « the couple ». The duality of the relationships, the duet, is what explores this new EP. The couple in the love relationship, the couple human and god, the couple the humans and the gods, the humans with the humans…

 

The album « la crue », it’s like the waters of the river which overflows, it can be also a person, an event which modifies the parcours of an individual, influes on the directions of a story, an action. For brome, the music is to create too, some beautiful from the brut, the roughy, less beautiful, from the dark side from the humans.

 

Following a first album « loin des abîmes » recorded by Bruno Green (Thomas Belhom, Santa Cruz, Miossec, Detroit) in 2007 and mastered by JJ Golden (Sonic Youth, Calexico, Shipping News, Rachels) out on the Sosei records label, the recordings sessions from the « la crue » album’s tracks took place (se sont déroulées) between 2008 and 2011, between Nantes and Berlin with musicians from the musical scenes of the 2 cities. The mixing was processed by Timothée in Berlin in february 2011. The mastering was processed by Till Kreische at EchoSchall studio in Berlin. For « paar songs » whom songs are issued from the same recordings sessions with some complements during year 2013 ; Florian Frenzel did the mastering at Funkstudio in Berlin in february 2013.

 

Brome played a lot live, in France, Germany and Belgium, often in solo version but too under different line-ups (from the duet to the quartet). For « paar songs » the trio version, electric guitar – voice, drums and contrabass stays the formule which is the more complete and free.

 

Musique et Danse in Loire Atlantique, l’Arc of Rezé, the Région of Pays de la Loire, the Jam of La Chapelle sur Erdre, & the Terminus 3 supported brome for the creation of the trio « la crue » project in 2010.

 

*Low, Smog, Palace Brothers, Pavement, Codeine…

**Tortoise, June of 44, Shipping News, Slint, Joan of Arc, Rachel’s…

***Neil Young, Tom Waits…

Bio

Le brome est un élément chimique qui peut se retrouver sous forme de pâte caustique gris-rouge. Un corps simple, largement présent dans la nature. Deux définitions qui s’accordent à marquer les inspirations de la musique proposée par brome, alias Timothée Demoury. La sonorité du mot aussi lui plaît beaucoup, énormément.

 

Véritable boulimique de musique, brome trouve d’abord ses inspirations dans le rock indé US* et le post-rock des années 90 de Chicago à Louisville**, puis des classiques immuables*** ainsi que le vieux country-folk américain de la première moitié du 20ème siècle. Mais c’est tout naturellement qu’il se décide, avec ce projet, à apprivoiser, en musique, sa langue maternelle, le français.

brome

Un jeu de guitare électrique au son clair ou distordu pose les bases d’une musique mélodique, teintée de minimalisme et de déviances rythmiques. Autour des guitares, les autres instruments tissent un univers singulier, une musique moderne, où rock, folk et pop se bousculent. La voix scande ou chante des textes directs délimitant les contours d’un univers onirique. Des souvenirs d’enfance, une nouvelle relation, un rêve étrange, la Loire, des rencontres, des paysages et des villes, la mélancolie, un étrange jardin en mouvement, une relation éloignée, la naissance des fantômes, l’intrusion de l’actualité dans la vie quotidienne… autant de thèmes abordés au milieu de décors poétiques, quasi cinématographiques.

Paar songs est le dernier EP de brome. Paar songs peut vouloir signifier “quelques chansons” ou “une paire de chansons” mais le mot paar évoque aussi “le couple”. La dualité des relations, le duo, voilà ce qu’explore ce nouvel opus. Le couple dans sa relation amoureuse, le couple homme et dieu, le couple les hommes et les dieux, les hommes avec les hommes…

 

La crue, l’album, c’est comme les eaux du fleuve qui débordent, ce peut être une personne, un événement qui modifie le parcours d’un individu, influe sur les directions d’une histoire, d’une action. Pour brome, la musique, c’est aussi créer du beau à partir du brut, du rugueux, du moins beau, de la part sombre des hommes.

 

Après un 1er album loin des abîmes enregistré par Bruno Green (Thomas Belhom, Santa Cruz, Miossec) en 2007 et masterisé par JJ Golden (Sonic Youth, Calexico, Shipping News, Rachel’s) sorti sur le label Sosei records, les sessions d’enregistrements des titres de ce second album la crue se sont déroulées de 2008 à 2011, entre Nantes et Berlin, avec des musiciens des scènes musicales des deux villes. Le mixage est finalisé par Timothée à Berlin en février 2011. Le mastering est opéré par Till Kreische à l’EchoSchall studio de Berlin. Pour paar songs dont les chansons sont issues des mêmes sessions que la crue, avec quelques compléments sur l’année 2012 ; Florian Frenzel opère le mastering au Funkstudio à Berlin en février 2013.

 

Brome a beaucoup joué en live, que ce soit en France, en Allemagne et en Belgique, souvent en solo mais aussi sous différentes formules (du duo au quatuor). Pour paar songs & la crue live, le trio guitare-chant, batterie & basse reste la formule la plus libre et complète.

 

Brome a reçu le soutien de Musique et Danse en Loire Atlantique, l’Arc de Rezé, la Région des Pays de la Loire, Le Jam de la Chapelle sur Erdre, le Terminus 3 de Saint Herblain pour la création du spectacle trio de la crue.

 

*Low, Smog, Palace Brothers, Pavement, Codeine…

**Tortoise, June of 44, Shipping News, Slint, Joan of Arc, Rachel’s…

***Neil Young, Tom Waits…

brome_bio_03